n77linoucration1sur2.jpg  Linou de Lin, la mascotte de la famille  OFL 

Mon nom d’artiste est    Katheline.    

Depuis toujours, j’aime les Ours. Petite, j’avais un Ours brun qui habitait partout où j’allais. Maintenant, c’est un animal qui me fascine. J’apprécie les reportages sur la vie des Ours et j’aime aussi me plonger dans les livres des chasseurs d’images qui ont eu la chance de pouvoir les approcher dans leur milieu naturel. Là se dessine pour moi, un autre rêve… Mes Ours Ficelle de Lin et moi, c’est toute une histoire… Une histoire qui a commencé, il y a maintenant presque 4 ans.  

J’avais un rêve… Celui de réaliser un jour un Ours. Un Ours, oui, mais en Lin.  Pourquoi en Lin me direz-vous peut-être ? Eh bien, Je crois que j’aime aussi le lin depuis toujours. Native de Haute-Normandie, pour ma passion, j’ai beaucoup de chance d’habiter dans la 1ère région productrice de Lin en France car c’est là que je trouve tous les lins que j’utilise. Pour moi, il était clair que l’Ours que j’allais réaliser serait forcément en lin, cette étoffe noble et pleine de charme, raffinée avec laquelle je suis en parfaite harmonieC’est parce que le lin est naturellement authentique et offre d’incomparables atouts pour mes Ours  qu’il m’a attiré. Ils  sont tous deux intemporels, ils ont traversé et traverseront encore tous les âges en ne cessant jamais de s’embellir. 

Tous mes Ours de collection sont uniques avec une personnalité bien trempée propre à chacun. Ils ont chacun leur façon de se poser là et d’habiter votre intérieur tout simplement par leur  présence. Réalisés en pur lin à l’extérieur comme à l’intérieur, mes Ours  respirent le naturel. Leur peau reçoit parfois des tissus raffinés de collection particulière ou des cuirs pour l’intérieur de leurs oreilles et les coussinets de leurs pattes. Leurs yeux sont en verre et leurs membres sont articulés avec des articulations en carton bois, soigneusement réalisées à la main. Toutes les parties de l’Ours sont  d’abord cousues à la main puis repiquées à la machine afin d’obtenir un travail impeccable, car le lin n’admet pas les défauts. Pour finir, un soigneux rembourrage en paille de lin permet de donner à l’Ours une tenue naturelle et ferme qui me rappelle les Ours d’autrefois. J’ai aussi eu la chance de grandir dans une famille très créative et grâce aux talents de ma Maman, dessinatrice et couturière hors pair, j’ai pu apprendre à coudre ce qui est, à mes yeux, un sacré atout dans la vie ! Tout comme ma Mère, j’ai toujours un ouvrage en route et sans cesse d’autres projets. Quant à mon Père, il me donne toujours l’envie de créer, lorsque je le regarde sculpter ou peindre.   Alors, totalement autodidacte dans le domaine de l’Ours, lorsque  j’ai eu plus de temps pour moi, je me suis lancée dans cette belle aventure qui est devenue aujourd’hui une de mes passions que je souhaite vous faire partager. Mon tout premier Ours, je l’ai offert à mon Amie, Corinne. Arctophile depuis fort longtemps, elle a été séduite de suite ! Puis, encouragée par tous les miens, très vite, j’ai continué à créer des Ours pour les offrir à mes enfants et à mes proches. De fil en aiguilles, d’autres Ours ont vu le jour ! La plupart d’entre eux habitent aujourd’hui notre maison pour notre bien-être  à tous.  J’ai vraiment beaucoup de plaisir à vivre cette belle aventure très enrichissante et passionnante. En général, j’aime tout d’abord dessiner mes futurs Ours. A ce moment là, j’ai donc une idée assez précise de l’Ours qui va naître sous mes doigts. Mais il m’arrive parfois qu’un Ours ne soit pas exactement tel que je l’avais imaginé et pourtant, il ne manque pas de me séduire ! C’est pour cela que je dis toujours qu’il existe un réel échange entre l’Ours et soi. Il est incontestable que tout au long de la réalisation, mille et une choses traversent mon esprit et cela influence forcément le cours de la création et donc la personnalité de l’Ours. C’est là, toute la richesse et le mystère de la création.  Et puis, la vie n’est-elle pas faite d’heureuses rencontres ? … Jusqu’alors j’aimais les Ours que je faisais mais je ne savais pas encore quelle place ils pouvaient tenir dans le monde des Ours… Une première rencontre… Jusqu’à ce que je rencontre, dans un premier temps, une brillante Artiste d’Ours qui se nomme Betty Schönauer-Maurice, qui vit en Normandie, non loin de chez moi, je ne savais où me situer. Lorsqu’elle a fait connaissance avec mes premiers Ours, elle m’a félicité pour mon travail et m’a encouragé à continuer. Cela a été très précieux pour moi. Grâce à Betty,  j’ai découvert l’existence de l’Association des Gueules de Miel  à Paris. Lorsque je me suis sentie prête, j’ai contacté les personnes de cette association pour connaître leurs avis sur mes créations.  Deuxième rencontre déterminante…  J’ai donc fait connaissance avec Marie-France Drouet et Lucie Laufer qui nous ont fait bon accueil. Elles m’ont vivement encouragé à poursuivre le chemin de ma passion et m’ont invité à réserver un stand pour réaliser mon premier grand salon qui a eu lieu en septembre dernier. Marie-France m’a parlé du concours du Trophée jeune créateur d’Ours en mohair 2007. Oui, mais voilà… Je n’avais encore jamais fait d’Ours en mohair ! Cependant, je me suis décidée à relever le défit. Et bien m’en a pris !!! Car, j’ai présenté l’Original Penseur, au concours. C’était le tout premier Ours que je réalisais en mohair, et il est arrivé 1er ! Quelle ne fut pas mon émotion !! Je recevais la première reconnaissance de mon travail dans ce monde de Créateurs d’Ours ! Une grande récompense pour moi pour mon premier grand salon ! Je profite de cet article pour renouveler mes remerciements à Marie-France et à Lucie d’avoir d’une part, contribué à me donner confiance pour me lancer sur la route du monde des Ours et d’autre part, pour tout leur travail d’organisation au top pour la réussite de ce beau salon de renommée mondiale.   Je tiens également à remercier du fond du cœur toutes les personnes qui ont votés pour l’Original Penseur.  Troisième rencontre fabuleuse… Et puis, je souhaite aussi dire combien j’ai été très heureuse de partager ma passion avec d’autres Artistes d’Ours remarquables pour leur créativité. J’ai vraiment été émerveillée de voir tous ces beaux Ours si différents les uns des autres qui reflètent si bien la personnalité de chaque créateur. C’est fabuleux !    Mais aussi, cette rencontre  avec toutes les personnes venues nous rendre visite au salon ; tous ces passionnés d’Ours admiratifs de nos créations… Et puis parfois, lire dans le regard d’une personne son attachement naissant pour un Ours qu’elle a choisi d’adopter ! L’heure de la séparation est proche. Mais, je suis rassurée lorsque j’ai lu dans son regard qu’elle aime déjà son nouvel Ami. Je sais alors que je peux le laisser partir en toute sérénité car une place est déjà prête pour lui dans sa nouvelle maison.  Car il est vrai que la séparation est loin d’être une étape facile…  Le mot de la fin ! Ce n’est certainement pas à vous qui aimez tant les Ours que je vais vous dire tout ce que la présence d’un Ours peut apporter ! Mais, je souhaite à tous ceux qui ne le savent pas encore de le découvrir bientôt.  En attendant, je vous souhaite une bonne route à tous ! A très bientôt pour le plaisir de faire connaissance.   Bien à vous.  Katheline (article paru sur le site de l’AGDM, rubrique : « La Gueule du mois »  de décembre 2007)